Page d'accueil 

 Fontenay-le-Comte (Vendée)

Les villages de mes ancêtres

 Histoire de coeur

Aide généalogique

Historique du site


• Familles Soulard
- Rivasseau •
 

Origine des noms de famille

Répartition des naissances des SOULARD entre 1891 et 1990

Répartition des naissances des RIVASSEAU entre 1891 et 1990

Quelques photographies

Données généalogiques


• Mon cousinage avec •

un Maréchal de France

un Premier ministre

et une "Bienheureuse"


• Un pionnier de Detroit
(USA) •

François Bienvenu dit Delisle

Photographies de descendants

Liste de descendance

Liste éclair

Données généalogiques


 Site compatible

Internet Explorer
Mozilla Firefox


Marie-Louise Trichet
(en religion Marie-Louise de Jésus)
 



Marie-Louise Trichet



Marie-Louise Trichet (en religion Marie-Louise de Jésus) est, avec Louis-Marie Grignion de Montfort, co-fondatrice de la Congrégation des religieuses appelées Filles de la Sagesse.

Née à Poitiers (France), le 7 mai 1684, elle est baptisée le jour même. Quatrième d'une famille de huit enfants, elle reçoit une solide éducation chrétienne dans sa famille et à l'école. A 17 ans, elle rencontre pour la première fois Louis-Marie Grignion de Montfort qui vient d'être nommé aumônier de l'hôpital de Poitiers. Sa renommée de prédicateur et de confesseur est déjà grande parmi la jeunesse de cette région du Poitou.

Spontanément, Marie-Louise offre ses services à l'hôpital : elle consacre une bonne partie de son temps aux pauvres et aux malades. Mais voilà que Louis-Marie de Montfort lui demande d'y "demeurer" . A cet appel, Marie-Louise répond par un oui total. A l'hôpital il n'y a pas de poste libre comme gouvernante... qu'à cela ne tienne, Marie-Louise se fait admettre tout simplement comme "pauvre" . Elle a 19 ans.

"Tu deviendras folle comme ce prêtre" lui avait dit sa mère. Quelle idée, quand on est belle, jeune et de bonne famille, de se vêtir d'un habit de bure grise (2 février 1703) et de passer son temps à soigner vagabonds, malades et pestiférés! Quelle folie de suivre "ce prêtre fou"!

Pendant dix ans, Marie-Louise va s'acquitter le plus parfaitement possible de son service de soignante. Louis-Marie de Montfort a quitté Poitiers; Marie-Louise est seule.

Elle doit vivre le service épuisant de chaque jour, l'absence de compagnes, le décès de deux de ses soeurs et de son frère, jeune prêtre emporté par la peste, victime de son dévouement.

C'est le début d'une aventure qui est l'histoire même de la Congrégation des Filles de la Sagesse :

- 1714 : Arrivée de la première compagne, Catherine Brunet.
- 1715 : Fondation de la première communauté à La Rochelle (Charente Maritime) avec deux nouvelles recrues: Marie Régnier et Marie Valleau.
- 1716 : Mort prématurée de Louis-Marie de Montfort à l'âge de 43 ans.

La jeune congrégation est bouleversée par cette nouvelle aussi douloureuse qu'inattendue. Marie-Louise expérimente une parole écrite par Louis-Marie de Montfort : "Si on ne hasarde quelque chose pour Dieu, on ne fait rien de grand pour Lui"

Pendant 43 ans, Marie-Louise de Jésus, seule, va former ses compagnes, conduire et développer les fondations qui se multiplient : petites écoles de charité, visites et soins des infirmes, soupe populaire pour les mendiants, gestion des grands hôpitaux maritimes de France.

Les pauvres de l'hôpital de Niort (Deux-Sèvres) l'appellent "la Bonne Mère Jésus".

Quand elle meurt à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée) le 28 avril 1759, la Congrégation compte 174 religieuses réparties en 36 communautés outre la Maison-Mère. Louis-Marie de Montfort et Marie-Louise de Jésus reposent tous deux à l'église paroissiale de Saint-Laurent sur Sèvre (Vendée).

Depuis cette date, il y a eu des milliers de Filles de la Sagesse (16 883). Aujourd'hui, plus de 2 500 poursuivent cette aventure sur les 5 continents.

Le 16 mai 1993, Marie-Louise de Jésus (Trichet) est déclarée "Bienheureuse" par le Pape Jean-Paul II, à Rome.

Le 19 septembre 1996, le Pape Jean-Paul II vient se recueillir et prier sur les tombeaux de Saint Louis-Marie de Montfort et de la "Bienheureuse" Marie-Louise de Jésus, à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée).


 

 

 

 Voir mon cousinage