Page d'accueil 

 Fontenay-le-Comte (Vendée)

Les villages de mes ancêtres

 Histoire de coeur

Aide généalogique

Historique du site


• Familles Soulard
- Rivasseau •
 

Origine des noms de famille

Répartition des naissances des SOULARD entre 1891 et 1990

Répartition des naissances des RIVASSEAU entre 1891 et 1990

Quelques photographies

Données généalogiques


• Mon cousinage avec •

un Maréchal de France

un Premier ministre

et une "Bienheureuse"


• Un pionnier de Detroit
(USA) •

François Bienvenu dit Delisle

Photographies de descendants

Liste de descendance

Liste éclair

Données généalogiques


 Site compatible

Internet Explorer
Mozilla Firefox


 
Fontenay-le-Comte


 

Poitou

Poitou
 

Le Poitou, ancienne province de France

 


La province du Poitou figurait parmi les 33 gouvernements qui subdivisaient la France de l'Ancien régime.  En étendue, elle comprend aujourd'hui les départements des Deux-Sèvres, de la Vendée et de la Vienne.  C'était géographiquement une zone de transition entre le nord et le midi de la France.  La vocation agricole du Poitou dans la vie nationale française perdurera jusqu'au XXe siècle.  Tout au long de son histoire, le Poitou fut le théâtre de mouvements humains considérables et une zone de transition dont sont originaires 815 pionniers du Canada.  On distinguait à l'est le Haut-Poitou et à l'ouest le Bas-Poitou.  Fontenay-le-Comte fut la capitale du Bas-Poitou.  Fontenay est aujourd'hui une ville au passé glorieux, foyer de la Renaissance en Poitou et de fortifications que firent bâtir, au XIè siècle, les ducs d'Aquitaine comtes de Poitiers.  La prospérité de la ville provenait de ses fabriques d'épées et de ses faïenceries.  Elle exportait ses produits aux Pays-Bas, en Flandres et jusqu'en Italie.

 

Eglise Notre Dame Eglise Notre Dame

L'église Notre-Dame avant sa rénovation et aujourd'hui

   

Les premières implantations de population sur le site de Fontenay-le-Comte à l'époque préhistorique s'explique sans doute par la traversée de la Vendée, rendue possible par un gué. Une fontaine, vitale pour la cité, lui donnera son nom. Le mérovingien Thiverçay en fait une place forte et y crée un atelier monétaire où est frappé un grand nombre de monnaies de cette période.
Au Moyen-Age, la ville est fortifiée par les Comtes du Poitou qui élèvent un château fort, tour à tour propriété des Mauléon et des Lusignan.

En 1242, sous l'autorité d'Alphonse de Poitiers, Fontenay-le-Comte devient la capitale du Bas-Poitou. Eprouvé par les anglais en 1361, puis reconquise 11 ans plus tard par Du Guesclin, la ville est fortement ébranlée.
Malgré ces évènements, elle connaît un développement économique important dès le Moyen-Age (l'industrie du drap et du cuir). A la renaissance, sa renommée est confortée par les trois foires royales annuelles, déplaçant les marchands de toutes nationalités, puis par une dimension intellectuelle telle que François 1er donne à la Cité sa devise "Fontaine et source jaillissante des Beaux Esprits".

La Renaissance est pour Fontenay-le-Comte l'époque de la splendeur. C'est à cette période que sont édifiées les plus belles constructions : les hôtels particuliers, le clocher de l'église Notre-Dame, le Château de Terre Neuve, la Fontaine des Quatre Tias, emblème de la ville, l'hôtel de Grimouard, la Senéchaussée,...



La Senechaussée à Fontenay-le-Comte

La Senechaussée à Fontenay-le-Comte



Mais huit fois assiégée au cours des guerres de religion, Fontenay-le-Comte est finalement démantelée en 1621 et ses fortifications sont rasées par Louis XIII, sous l'influence de Richelieu.
Au XVIIè siècle, c'est le déclin économique qui s'amorce et qui se confirme avec la révocation de l'édit de Nantes : Fontenay-le-Comte est protestante et ses industries sont ruinées.
Demeure cependant un patrimoine architectural exceptionnel, plaçant Fontenay-le-Comte au premier rang des villes d'Art de la Vendée aujourd'hui.
C'est au cours du XVIIIè siècle, tandis que le commerce et l'industrie déclinent, que débute la transformation de la vieille ville. Les premiers travaux d'urbanismes interviennent sous la direction de l'ingénieur Parent de Curzon et de l'intendant Blossac.
Les portes de la ville étant jugées trop étroites, le "chemin vers" étant insuffisant pour la circulation, une artère parallèle est construite à l'extérieur des remparts. La rivière est canalisée.

En 1789, la révolution marque un nouveau virage de l'histoire. Les Constituants, en 1790, font de Fontenay-le-Comte la préfecture du nouveau département de la Vendée. En 1793, la convention lui donne le nom de Fontenay-le-Peuple. Républicains et Vendéens continuent à s'affronter pour s'emparer de la ville qui perd en 1804 son titre de chef lieu de département au profit de la Roche-sur-Yon, mieux placée géographiquement. La ville retrouve son nom actuel.

A partir de la seconde moitié du XIXè siècle, la reprise économique qui s'opère conduit Fontenay-le-Comte à se développer hors de ses murs Cette expansion est confirmée par la rapide croissance industrielle connue dans les années 1960.
Décimée par huit sièges durant les guerres de religion, démantelée en 1621 par Louis XIII, Fontenay vit son industrie ruinée par la révocation de l'Édit de Nantes en 1685. Pendant le XVIIIè siècle, par suite de l'exode des commerçants, artisans et industriels, Fontenay verra sa vocation nationale se réduire.  Une brusque croissance industrielle, dans les années 1960, fondée sur les potentiels inexploités jusqu'alors, a provoqué un véritable éclatement de la ville hors de ses murs.
 




Vendée
District de Fontenay le Comte

Communes environnantes de Fontenay-le-Comte
d'où sont originaires beaucoup de mes ancêtres

 

Actuellement, troisième ville de Vendée avec environ 17 000 habitants, Fontenay-le-Comte poursuit son expansion.  Par ses structures administratives et les moyens dont s'est doté le Sud-Vendée, Fontenay-le-Comte se révèle la capitale économique d'une région qui a longtemps vécu repliée sur elle-même.

 

 Château de Terre Neuve

Au centre de la ville, le Château de Terre Neuve construit en 1580


 

 Coordination pour la Défense du Marais Poitevin Ne manquez pas d'aller faire un tour sur le site de la

Coordination pour la Défense du Marais Poitevin



Barques
Brume
Canal
Maison typique




Et voici la météo du jour en Vendée ...